1. Keria Luminaires
  2. Combien de points lumineux faut-il mettre dans une pièce ?

Combien de points lumineux faut-il mettre dans une pièce ?

Combien de points lumineux faut-il mettre dans une pièce ?

 

Bien éclairer une pièce à vivre demande de multiplier les points lumineux pour obtenir un éclairage adapté à vos besoins. Evidemment, tout dépend de la pièce ! Un salon nécessite plus de points lumineux qu’une chambre à coucher. Suivez le guide.

1. 5 règles d’éclairage pour une pièce lumineuse

– La première règle à respecter est de mixer toujours un éclairage général à un éclairage ponctuel.
– Le premier diffusant une lumière d’ambiance, le second éclairant plus fortement des pôles stratégiques d’activité : table de la salle à manger, canapé, tableaux, etc.
– Plus les sources de lumière sont diverses et également réparties, meilleur est l’éclairage. De 5 à 10 points lumineux sont conseillés en fonction de la taille et du volume de la pièce.
– L’éclairage général de la cuisine est zénithal pour éclairer l’ensemble de la pièce généralement avec une suspension ou un plafonnier, mais largement complété par des éclairages ponctuels sur les zones d’activité: spot, applique murale, lampadaire.
– L’éclairage de la chambre est plus subtil. Deux sources lumineuses au minimum éclairent la tête de lit (lampes ou appliques de chevet), la pièce tout entière et le dressing.

2. Combien de points lumineux faut-il mettre dans un salon de 25 m2 ?

Pour calculer le nombre de points lumineux nécessaires à un bon éclairement de votre salon de 25 m2, vous devez prendre en compte plusieurs critères.
– Notez l’efficacité lumineuse de vos ampoules : elle peut varier du simple au double selon sa nature (halogène, basse consommation ou LEDs).
– L’éclairement d’une pièce se mesure en lux. Un lux est égal à 1 lumen/m2. Vous trouverez sur l’emballage des ampoules le nombre de lumens produit par l’ampoule.
– Si vous adoptez, par exemple, une ampoule plein spectre de 20 watts produisant 1050 lumens, faites le calcul suivant :
1050/25 = 42 lux d’éclairement. En considérant que le salon doit bénéficier d’environ 300 lux pour être bien éclairé, vous aurez besoin de 300/42 = 7 points lumineux.
– Ne négligez pas le facteur de réflexion qui définit la capacité de réflexion des matériaux présents dans la pièce. À titre d’exemple, les peintures claires ont un facteur de 0,7, le bois de 0,2, la brique rouge de 0,4. Il peut nécessiter l’ajout d’un ou deux points lumineux ou des ampoules ayant un meilleur rendement.

Photo : Keria Luminaires / Sur la photo : Lustre GLADISSE doré en métal avec abat-jour en tissu blanc.

Keria respecte la confidentialité de vos données personnelles
Ce site utilise des cookies à des fins analytiques et d’amélioration de votre expérience en ligne. Ces cookies sont essentiels au bon fonctionnement du site et nous permettent de vous proposer des contenus et des fonctionnalités personnalisées. En poursuivant votre navigation ou en cliquant sur « J’ACCEPTE » vous marquez votre accord quant à notre utilisation de cookies. Pour en savoir plus ou pour révoquer votre consentement, consultez notre politique de confidentialité.

J'accepte Plus d'infos