1. Keria Luminaires
  2. Comment bien éclairer sa buanderie ?

Comment bien éclairer sa buanderie ?

Comment bien éclairer sa buanderie ?

 

Une buanderie nécessite un éclairage sûr et adapté. D’abord, parce que c’est une pièce humide en raison de la présence d’arrivées et d’évacuations d’eau. Ensuite parce que c’est un espace qui requiert un éclairage fonctionnel et adapté aux différentes tâches que l’on y mène. Voici nos conseils pour une buanderie confortablement éclairée et en toute sécurité !

 1. Sécuriser l’éclairage d’une buanderie

Comment bien éclairer sa buanderie ?

Un éclairage aux normes dans votre buanderie 

Pour ne prendre aucun risque dans votre buanderie, veillez à effectuer une installation dans le respect des normes NF C 15-100. Concernant les éclairages de cette pièce humide, les circuits électriques qui les alimentent doivent être reliés à un disjoncteur différentiel de 30 ampères (30A). Pour un maximum de sécurité, choisissez des luminaires adaptés aux pièces humides et classés Indice de Protection 44 (IP44). Vous pouvez également choisir des éclairages d’extérieur de cette même classe. Enfin, prévoyez des interrupteurs étanches pour minimiser les risques.

[BON A SAVOIR] En éclairage, qu’est-ce que le sigle IP ?

  • IP est un sigle qui signifie Indice de protection. Il permet de déterminer le niveau d’étanchéité d’un produit contre les agressions extérieures : eau, poussière, objets, etc.
  • C’est donc un indice crucial lorsque vous choisissez vos lampes pour votre salle de bains, votre jardin ou encore votre cuisine.
  • Le premier chiffre correspond à la protection de la lampe contre les corps solides, le second à la protection de la lampe contre l’eau.
  • Par exemple, un luminaire ayant un indice de protection IP44 aura sa partie électrique protégée contre les corps solides supérieurs à 1 mm (le premier chiffre d’IP étant 4) et sa partie électrique protégée contre les projections d’eau venant de toutes les directions (le deuxième chiffre d’IP étant 4).

CONSEIL EXPERT I LUMIERE : respectez scrupuleusement ces normes même si vous préférez d’autres luminaires que vous trouvez plus esthétiques. A l’inverse, si vous craquez pour un luminaire prévu pour une salle de bains, rien ne vous empêche de l’utiliser dans une autre pièce !

Un éclairage adapté aux multiples tâches

Certes l’éclairage doit être sécurisé mais aussi sécurisant. Pour un bon éclairage dans cette pièce technique, préférez des ampoules avec un Indice de rendu des couleurs (IRC) élevé (supérieur à 80) ou des ampoules appelées « lumière du jour ». Vous pourrez ainsi bénéficier d’une bonne qualité lumineuse très utile pour distinguer et trier le linge par couleurs. Pour un éclairage confortable, prévoyez un éclairement minimal de 300 lux en moyenne. Enfin, optez pour des ampoules fluocompactes économiques à allumage instantané.

Bien voir dans ma buanderie

Indispensable, l’éclairage général de votre buanderie doit être zénithal. Si votre pièce a un plafond bas, choisissez un plafonnier plaqué. On vous conseille aussi d’avoir d’autres luminaires d’appoint, comme des appliques à éclairage direct afin d’éviter les zones d’ombre, notamment sur un plan de travail ou à proximité de la machine à laver le linge. N’oubliez pas de multiplier les points lumineux en fonction de la configuration de votre buanderie et des activités liées à cet espace : zone repassage ou présence d’un évier par exemple.

[RAPPEL] Quelles règles de sécurité pour l’éclairage de la buanderie

  • La buanderie est une pièce où règne une humidité quasi permanente en raison de la présence d’un lave-linge, d’un sèche-linge ou bien de fils où sont mis à sécher votre linge, ou encore d’un évier.
  • Sur le plan technique, la règle de sécurité à respecter en ce qui concerne vos éclairages est que les circuits électriques qui les alimentent doivent être reliés à un disjoncteur différentiel de 30 ampères (30A).
  • Pour que vous soyez en sécurité lorsque vous accomplissez vos tâches ménagères, cet espace doit bénéficier d’un éclairage général diffusé par un plafonnier et divers luminaires d’appoint. L’objectif est d’éviter les zones d’ombre, notamment à l’endroit destiné au repassage ou au niveau de l’évier.
  • Notez qu’un bon éclairage général vous permet de visualiser immédiatement un éventuel problème de fuite d’eau.

 2. Quelles ampoules choisir pour une buanderie ?

Comment bien éclairer sa buanderie ?

Dans une buanderie, il est important d’installer un éclairage performant à l’aide d’ampoules diffusant une clarté intense.
La buanderie est une pièce dite secondaire. Cela signifie que cette pièce n’est pas utilisée tous les jours.
Cependant, il est important d’éclairer correctement cet espace, pour que les activités qui s’y déroulent puissent être effectuées dans le confort et la sécurité.
Pour la buanderie, il faut penser à un éclairage général venant du plafond, avec une ampoule diffusant une lumière intense. Une ampoule basse consommation d’une puissance de 20 watts (équivalent à 110 watts) de couleur blanc froid avec allumage instantané, fournira la luminosité nécessaire.

3. Astuces déco : je range bien ma buanderie déco

La buanderie est rarement l’endroit préféré dans la maison. Elle est synonyme de travaux ménagers et l’on n’y entre pas forcément par plaisir ! Mais avec quelques idées de déco et d’aménagement, on peut parvenir à en faire un lieu agréable, qui rendra la corvée de lessive plus agréable. Suivez nos conseils.

Une buanderie rationnelle et bien organisée

Comment bien éclairer sa buanderie ?


Plus votre buanderie sera encombrée et désordonnée, plus faire la lessive vous semblera un travail fastidieux… Alors allégez-vous la tâche en rationnalisant le rangement.
Outre le lave-linge et éventuellement le sèche-linge, la buanderie contiendra tous les produits pour le linge (lessive, assouplissant, détachant, anti-décoloration etc.), les bacs à linge sale, les étendoirs, le fer et la table à repasser et le matériel à couture.
Si l’espace est réduit, on se contentera de cela. S’il est vraiment grand, on peut envisager de lui donner une double fonction en l’utilisant également comme une arrière-cuisine. Mais on distingue vraiment les deux espaces au sein de la pièce.
Etagères ou placards ? Tout dépend de votre budget. Des étagères toutes simples posées sur équerres ne coûteront pas grand-chose. Des étagères fixées sur crémaillères métalliques sont plus onéreuses mais sont solides et très pratiques car on les accroche (et les décroche) en quelques secondes.
Côté placards, des meubles de cuisine basiques feront très bien l’affaire. Pour les meubles bas, évitez ceux avec étagères pour privilégier des meubles dotés de tiroirs, bien plus pratiques pour accéder à leur contenu.

Pensez aux bons accessoires

Comment bien éclairer sa buanderie ?


Afin d’offrir un maximum de praticité, votre buanderie doit intégrer des accessoires.
Un plan de travail est indispensable pour poser le linge repassé ou pour traiter les vêtements à détacher avant le lavage.
Si vous avez la place, disposez plusieurs bacs à linge sale : pour le blanc, la couleur et les couleurs sombres.
Un grand panier à linge en plastique est incontournable pour y déposer le linge mouillé au sortir de la machine.
Une série de cintres ergonomiques et bien épaulés est indispensable à avoir à portée de votre lave-linge.
Investissez dans un étendoir mural repliable, sur lequel vous pourrez faire sécher vos pulls bien à plat et suspendre vos sous-vêtements.
Pensez aussi à installer plusieurs patères auxquelles suspendre votre chemisier en soie, votre pull en cachemire ou tout autre vêtement délicat avant ou même après le repassage.
Vous avez tout ce qu’il vous faut ? Tant mieux. Parlons déco, maintenant.

Une buanderie monochrome

Comment bien éclairer sa buanderie ?


Le bleu clair grisé, le rose dragée, le vert d’eau ou toute autre vraie couleur claire (par vraie on entend autre chose que du blanc ou du beige) sera parfaite pour rendre votre buanderie très déco. Le secret est de peindre non seulement un ou plusieurs murs de la couleur choisie mais aussi les portes de placards par exemple, pour un effet color block. Vous n’avez pas de portes ? Installez des rideaux pour cacher les rangements. Vous choisirez alors un tissu reprenant la couleur des murs. Mais comme il y a peu de chances que vous trouviez du textile uni de la bonne couleur, choisissez-le imprimé de jolis motifs. Vous éviterez ainsi la faute déco.

Une buanderie peps

Comment bien éclairer sa buanderie ?


Si vous désirez garder les murs blancs, parce qu’ils sont évocateurs de propreté par exemple, ajoutez des touches de couleurs vives çà et là, qui réveilleront l’espace.
Par exemple, si vous aimez le rouge, investissez dans des paniers à linge de cette couleur.
Achetez du masking tape rouge et servez-vous-en pour dessiner la silhouette de la planche à repasser sur le mur, celle de l’étendoir, du lave-linge.
Peignez les boîtes de rangement de la même couleur, la tranche des étagères (si celles-ci sont en bois) et même le vieux carrelage.
Servez-vous des accessoires mobiles comme les cintres et les patères pour apporter une ou deux couleurs supplémentaires, un jaune vif et un bleu roi, par exemple.

Une buanderie nature

Comment bien éclairer sa buanderie ?


Pour une buanderie naturelle, misez sur des couleurs neutres : blanc, sable, taupe.
Installez un plan de travail ainsi que des portes de placards en bois clair, ou des rideaux à motifs naturels ou graphiques sur fond blanc, dans un style nordique contemporain.
Des paniers façon fibre végétale, toujours d’une couleur naturelle, seront parfaits pour ranger (et cacher) vos détachants, produits anti-décoloration, savons, etc.
La pièce vous semble un peu terne ? Recouvrez l’un des murs inutilisés avec un papier peint en trompe-l’œil : forêt de bouleaux, dunes de sable battue par les vents ou tout autre paysage de nature. Ou alors collez des stickers dans le même esprit.

Une buanderie façon lavandière

Comment bien éclairer sa buanderie ?


Dans une maison à la campagne, il peut être très joli d’aménager une buanderie dans un style à l’ancienne.
Des tommettes au sol, un timbre d’office en céramique ou, mieux encore, un vieil évier en pierre avec une robinetterie rétro, des étagères en bois brut sur lesquelles sont posées des panières doublées de vieux draps recyclés.
On installe une patère en bois et métal comme on en trouve dans les couloirs d’école.
Pas de portes aux meubles bas mais de jolis petits rideaux en lin brut, les mêmes que l’on utilisera pour cacher le lave-linge.
Et bien sûr, pour un linge sain et qui sent bon le propre, on retrouve les vertus du Savon de Marseille, en cube et en paillettes. Les cubes, parfumés à diverses senteurs, seront disposés dans une petite cuvette en zinc, par exemple, pour participer à la décoration.
Sources photos: Pinterest.

Keria respecte la confidentialité de vos données personnelles
Ce site utilise des cookies à des fins analytiques et d’amélioration de votre expérience en ligne. Ces cookies sont essentiels au bon fonctionnement du site et nous permettent de vous proposer des contenus et des fonctionnalités personnalisées. En poursuivant votre navigation ou en cliquant sur « J’ACCEPTE » vous marquez votre accord quant à notre utilisation de cookies. Pour en savoir plus ou pour révoquer votre consentement, consultez notre politique de confidentialité.

J'accepte Plus d'infos