1. Keria Luminaires
  2. Bien éclairer sa maison sans se ruiner

Bien éclairer sa maison sans se ruiner

 

La lumière est très importante car elle crée l’ambiance. Il existe de multiples possibilités pour éclairer intelligemment les différentes pièces, et créer ainsi l’ambiance souhaitée. Illuminer son intérieur sans débourser des sommes astronomiques, c’est possible, grâce à des solutions d’éclairages malins, des suspensions ou appliques murales fonctionnelles, des lampadaires articulés et des lampes à poser lookées très astucieuses. Découvrez nos solutions d’éclairage économiques par pièce de vie.

Un éclairage fonctionnel et décoratif dans l’entrée

Pièce de passage, l’entrée doit disposer d’un éclairage à la fois fonctionnel et chaleureux. L’entrée est le premier lieu que l’on voit en entrant, celui qui agit comme un sas entre l’intérieur et l’extérieur, et dans lequel on accueille ses invités… Mais c’est aussi un espace où l’on s’habille pour sortir et où l’on entrepose des objets déco, sur une console par exemple. C’est pourquoi il est essentiel de bien penser la lumière pour avoir une entrée accueillante. On va donc privilégier un éclairage chaud pour générer une belle atmosphère, sans négliger son côté pratique, car il faut aussi y voir clair pour se chausser, s'habiller ou se recoiffer avant de sortir.

Sans dépenser des fortunes, les solutions sont nombreuses pour les petits budgets :

  • Dans une grande entrée, pour une bonne diffusion de la lumière dans toute la pièce, vous pouvez opter pour un éclairage principal qui tombe du plafond avec une suspension simple et évasée à moins de 100 €.
  • Dans une petite entrée, il faut faire simple et efficace, une lampe à poser sur une console conviendra parfaitement pour apporter une lumière suffisante et donner une ambiance cosy pour moins de 50 € selon les dimensions et spécificités du produit.
  • Dans une entrée en longueur ou prolongée par un couloir, comme c’est souvent le cas dans les appartements, un jeu d’appliques permettra d’obtenir une double source lumineuse sans dépasser 100 €.

 

Un éclairage multi-sources dans la cuisine

Cuisine1

Pour une cuisine bien éclairée, les spécialistes conseillent de prévoir au moins trois sources lumineuses. L’éclairage d'une cuisine doit se répartir entre une source lumineuse principale et plusieurs sources lumineuses ponctuelles.

On distingue trois types d’éclairages :

  • l’éclairage principal
  • l’éclairage fonctionnel
  • l’éclairage d’ambiance.

La cuisine nécessite une base lumineuse de 300 lux en moyenne; ce sera votre éclairage général. Mais pour éclairer suffisamment les zones de travail, tablez sur 500 lux. L’éclairage principal doit éclairer la cuisine de façon homogène et diffuse. Cette lumière doit être assez puissante sans être agressive. Optez pour un éclairage blanc chaud, de 3000 Kelvins environ.

L’éclairage fonctionnel est localisé. Il permet d’éclairer spécifiquement les zones stratégiques de la cuisine : plans de cuisson, zone de lavage ou plan de travail doivent être parfaitement lumineux pour un maximum de confort. Optez pour un éclairage blanc neutre, situé entre 4000 et 4500 Kelvins, qui favorise la concentration et permet d’assurer la sécurité nécessaire dans une cuisine.

L’éclairage d’ambiance va apporter une note chaleureuse à l’ambiance générale. La cuisine est une pièce de vie à part entière, des éclairages d’appoint et décoratifs donneront du relief à l’éclairage général.

Nos astuces prix pour créer une ambiance sympa dans la cuisine :

  • Pour une petite cuisine, privilégiez l’utilisation de spots à pince, à partir de 10 € pièce, idéale pour orienter la lumière au-dessus de votre plan de travail et éclairer les zones que vous souhaitez. Vous pouvez également créer l’ambiance avec une lampe à poser ou un lampadaire halogène tout simple à tête amovible.
  • Pour une cuisine spacieuse, optez pour une rangée de suspensions (à partir de 35 € l’une) ou une suspension barre – il en existe à moins de 50 € – afin de multiplier les points lumineux au-dessus d’un bar, d’un îlot central ou d’une table à manger. Vous pouvez enrichir cet éclairage général avec une applique décorative murale ou des spots à pince au niveau du plan de travail qui apporteront une atmosphère cosy à l’ensemble et permettront d’éclairer les différents points stratégiques.

Préférez des luminaires avec des matériaux faciles à nettoyer et résistants comme le verre ou le métal. Détail incontournable : chaque luminaire doit se trouver à 60 cm de votre point d’eau.

ASTUCE : « Evitez la lumière blafarde d’un néon et d’une seule source de lumière. Préférez par exemple une suspension barre munie de plusieurs points lumineux. »

 

Un éclairage adapté à chaque besoin dans le salon

Salon2

Pièce de vie par excellence, le salon est l’endroit de la maison où l’on passe le plus de temps en famille et entre amis. C’est un espace chaleureux et convivial. Son éclairage est donc très important. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de dupliquer les luminaires afin qu’il émane une atmosphère feutrée de détente et de bien-être. Les luminaires sont généralement disposés en fonction de la configuration de la pièce mais aussi des différents pôles d’activités (télévision, réception, lecture).

Créer une ambiance cocooning grâce aux luminaires n’est pas une affaire de prix :

  • Pour l’ambiance générale, un éclairage principal a pour but d’éclairer toute la pièce. Il provient souvent d’un unique luminaire placé au plafond. Le fameux lustre classique au milieu de la pièce que l’on a tous, la jolie boule japonaise ou une suspension déco. Pour moduler un peu les classiques, misez sur un ou plusieurs lampadaires (moins de 50 €) placés à différents endroits de la pièce et optez pour des lampes à poser (à partir de 10 €) près du canapé et de la table basse. Ils éclairent sans agressivité et mettent en valeur l'espace, les meubles et les éléments de décoration de la pièce.
  • Pour l’éclairage fonctionnel, chaque luminaire a une fonction précise, plus ciblée. Si vous aimez lire dans votre canapé, pensez à un éclairage direct. Un lampadaire liseuse simple et efficace à petit prix (à partir de 30 €) qui émet une lumière plus concentrée sera idéal. Autre option très pratique les lampes de bureau droites ou constituées de bras orientables qui permettent de diriger le flux lumineux et coûtent moins de 30 €.
  • La température de couleur de lumière appropriée,
  • L’éclairage d’un salon ne doit pas être trop direct ni trop puissant car il doit conserver une ambiance cocooning. L’éclairage décoratif joue un grand rôle pour créer cette ambiance. Objectif : varier les sources lumineuses selon la partie du salon à éclairer – coin canapé, télévision, table basse, bibliothèque. Nous vous conseillons des appliques murales de type corniche ou vasque qui dirigent la lumière vers le haut et donnent ainsi du volume à votre salon pour moins de 60 € la paire. Pour mettre en avant l’architecture de la pièce, disposez des lampes à poser (à partir de 10 €) (sur une cheminée ou une table basse) et des lampadaires (moins de 50 €) à des points stratégiques – à côté d’un meuble télé ou d’une bibliothèque.

ASTUCE « L’éclairage est bien sûr là pour apporter toute la lumière dont vous avez besoin pour vos activités dans votre salon mais c’est également un véritable objet de décoration. »

 

Un éclairage centralisé pour la salle à manger

Salle_a_manger2

Avant de choisir un luminaire pour éclairer sa table de salle à manger, il faut se poser les bonnes questions : dimensions, style, implantation. La salle à manger est un espace de partage et de convivialité qui doit être bien éclairé pour réussir ses dîners ! On peut tout à fait disposer d’une source lumineuse unique si on évite les erreurs de mauvais éclairage. Gardez en tête que la distance idéale entre votre table et le luminaire doit être approximativement de 90 centimètres.

Suivez nos conseils efficaces à moins de 100 € :

  • Choisissez une suspension simple bien proportionnée. Une suspension doit être en harmonie avec votre table : ni trop grande pour ne pas l’écraser visuellement, ni trop petite sous peine d’être ridicule. Pas de suspension carrée au-dessus d’une table ronde par exemple.
  • Si vous avez une table très longue (plus de 2 m), préférez une disposition en grappe avec deux suspensions ou plus, ou une suspension barre pour une répartition de la lumière plus homogène.
  • La table de salle à manger nécessite un éclairage zénithal. Si vous n’avez pas de sortie de fil au plafond, optez pour un éclairage indirect avec un lampadaire arc par exemple qui offrira une lumière généreuse au-dessus de votre table… et pas à côté !

ASTUCE : « Choisissez des ampoules avec une température de couleur autour de 3500–4000 Kelvins : au-dessus, l’éclairage sera trop blanc et l’ambiance risque donc d’être glaciale. »

 

Un éclairage bien dosé pour la chambre

Chambre1

Dans la chambre, il faut toujours privilégier une lumière douce. Le corps réagit à la luminosité et il s'adapte à l'environnement selon la lumière diffusée. La couleur de la lumière a aussi son importance. Elle est de préférence chaude avec une teinte plutôt jaune. L’éclairage d’une chambre à coucher doit participer à créer une ambiance apaisante mais doit aussi être adapté en fonction des différentes activités de la journée : lire, ranger, s’habiller, écouter de la musique, se reposer. C’est pourquoi on recommande trois types d’éclairages :

  • l'éclairage général
  • l'éclairage de confort
  • l'éclairage ponctuel.

Nos astuces pour bien éclairer une chambre sans se ruiner :

  • Pour l’éclairage général, le luminaire préconisé dans une fourchette de 50 à 100 € est la suspension placée au centre de la pièce avec une source lumineuse assez puissante pour baigner toute la pièce de lumière. Raccordé à un interrupteur avec variateur, il permettra de régler l’intensité en fonction des moments de la journée et de vos activités dans votre chambre pour créer une ambiance plus tamisée.
  • L’éclairage de confort permet de se détendre dans la chambre. Faciles à installer, les tables de chevet à partir de 10 € joueront parfaitement leur rôle. Pour plus d’originalité, vous pourrez adopter un lampadaire liseuse ou arc, accessibles de 30 à 100 €, qui émettent une lumière plus concentrée facilitant la lecture et offrent un très bon confort visuel.
  • L’éclairage ponctuel se caractérise par des éclairages dits de « mises en scène ». Il s'agit de mettre en valeur, à l'aide de spots très basse tension orientables – comptez environ 20 € le spot, un objet, un tableau ou même un angle de la pièce. Attention à relier tous ces luminaires sous la même commande d'allumage afin que l'effet théâtral soit réussi.

ASTUCE : « D’un point de vue pratique, pensez à pouvoir contrôler l’éclairage depuis l’entrée de la chambre du lit. »

 

Un éclairage pratique et naturel dans la salle de bain

Salle_de_bain

Dans l’idéal, une salle de bain doit disposer de deux sources de lumière : une généralisée et une localisée. L’éclairage doit certes être pratique mais également naturel et valorisant. Si vous ne voulez pas sortir de votre salle de bains trop maquillée ou mal rasé, mieux vaut trouver un éclairage naturel : doux sans être agressif mais également puissant. L’éclairage général a pour but de rendre la pièce agréable et de créer une ambiance, tandis que l’éclairage localisé, autour du miroir par exemple, a souvent une utilisation plus puissante et précise. La salle de bain est souvent une pièce aveugle. La restitution d’un éclairage naturel est donc essentielle. Tout est bon pour augmenter les lumens. Le mieux est de se concocter une lumière homogène et sans ombre. Pensez toujours à positionner vos luminaires, notamment les appliques, à 60 cm de votre point d’eau pour des questions de sécurité ou à choisir un luminaire avec un indice de protection de 44 (IP 44).

Quelques idées pratiques, esthétiques et économiques :

  • Placez des appliques de chaque côté du miroir. Vous en trouverez des performantes et esthétiques à moins de 50 €. Elles apporteront une lumière directe et localisée et complèteront votre déco pour créer une ambiance apaisante.
  • Inhabituelle dans une salle de bain, une suspension déco abordable à moins de 100 € peut créer une ambiance cosy très sympa en diffusant une lumière généralisée, avec des ampoules à basse consommation. Pour une lumière localisée, vous pourrez l’associer avec des spots à pince – à partir de 10 € l’un, interchangeables et très pratiques à utiliser.
  • Autre solution innovante et très peu chère : les lampes à poser, si vous disposez d’une commode ou d’un meuble bas dans votre salle de bains. Elles apporteront une lumière chaude et une déco très personnelle à la pièce.

ASTUCE : « Optez plutôt pour un blanc chaud sans aller jusqu’au « jaune ».  »

Besoin d'aide ? Contactez-nous ! 04 76 22 93 96

Keria respecte la confidentialité de vos données personnelles
Ce site utilise des cookies à des fins analytiques et d’amélioration de votre expérience en ligne. Ces cookies sont essentiels au bon fonctionnement du site et nous permettent de vous proposer des contenus et des fonctionnalités personnalisées. En poursuivant votre navigation ou en cliquant sur « J’ACCEPTE » vous marquez votre accord quant à notre utilisation de cookies. Pour en savoir plus ou pour révoquer votre consentement, consultez notre politique de confidentialité.

J'accepte Plus d'infos