1. Accueil
  2. les secrets d'une chambre bien éclairée

Les secrets d'une chambre bien éclairée

Les secrets d'une chambre bien éclairée

 

Lieu de repos et de détente, l’éclairage de la chambre doit dispenser un éclairage doux, apaisant et chaleureux mais aussi répondre à des activités précises comme la lecture. Il faut donc coupler éclairage d’ambiance et fonctionnel. Une chambre bien éclairée, cela ne s’improvise pas. Lire, rêver, se reposer, s’habiller et travailler, la chambre est une pièce multifonction. Elle nécessite donc un éclairage bien pensé et adapté à sa configuration et à son aménagement. Eclairage indirect pour une ambiance douce ou éclairage fonctionnel pour la lecture, suivez nos conseils pour un éclairage de chambre optimisé.

 

1. Le bon dosage pour l’éclairage de la chambre

Fatiguer ses yeux en lisant, être ébloui par l’éclairage d’une suspension inadaptée ou se tromper de couleur en choisissant ses vêtements… Pour éviter les écueils fréquents d’une chambre mal éclairée, adoptez nos conseils.

Les secrets d'une chambre bien éclairée

Un éclairage d’ambiance bien pensé

  • L’idéal dans une chambre, pour l’éclairage général, c’est une lumière dispensée de manière indirecte : les appliques sont donc particulièrement recommandées. Evitez donc les spots ou choisissez-les orientables, et proscrivez les éclairages éblouissants. En position allongée, la lumière d’un plafonnier peut vite s’avérer gênante. Si vous avez une suspension, optez pour un modèle de luminaire dont l’ampoule est cachée afin d’atténuer l’éblouissement.
  • Vous pouvez également placer des lampes de chevet ou des lampes à poser sur les meubles pour créer des zones lumineuses sans éclairer la pièce de manière uniforme et triste. Là encore, attention aux abat-jour : préférez des teintes douces plutôt que sombres et des matières naturelles qui filtreront la lumière.
  • Prévoyez des lampes équipées de variateurs pour moduler l’intensité lumineuse selon vos besoins et privilégiez les ampoules avec une température de couleur plutôt chaude (inférieure à 4000 kelvins).
  • Enfin, pensez aussi à l’éclairage décoratif : un néon ou une bande à Leds placés derrière la tête de lit créera un halo lumineux très cosy, un spot dirigé vers un tableau ou un bel objet le mettra en valeur ou encore une guirlande lumineuse habillera joliment un mur.

Un éclairage fonctionnel bien ciblé

  • Point « névralgique » : soignez l’éclairage autour du lit pour un confort de lecture optimisé en ajoutant des liseuses ou des appliques à bras et têtes orientables. Optez pour un des lumières à Leds, qui offre un éclairage directionnel très ciblé.
  • Eclairez les zones dressing, placards et bureau avec des éclairages adaptés et fonctionnels : réglettes de Leds dans les placards, lampe de bureau avec un bras orientable et une tête inclinable, éclairage avec un excellent indice de rendu des couleurs (IRC) pour choisir vos vêtements sans erreur ou près d’une coiffeuse si vous vous maquillez dans votre chambre.
  •  

2. Nos recettes pour une lumière cosy dans la chambre

La chambre reste la pièce privilégiée pour se ressourcer et retrouver calme et quiétude. Elle nécessite donc un éclairage feutré pour favoriser le repos. Zoom sur la température de couleur des ampoules, le type d’abat-jour et de lampes à privilégier pour créer un espace cocooning réussi.
Pièce intime par excellence, la chambre à coucher doit être un refuge apaisant et accueillant. Pour réussir cette douce ambiance, l’éclairage dans une chambre joue donc un rôle primordial : justement dosé, mais également adapté à vos besoins, lecture, repos, coin dressing ou bureau. Voici donc en trois étapes, nos conseils pour trouver le juste équilibre entre lumières efficaces et éclairage tamisé, éclairage fonctionnel et général dans la chambre.

Les secrets d'une chambre bien éclairée

L’éclairage indirect, pour une ambiance cosy

  • Pour l’éclairage général, la lumière indirecte reste la solution pour une mise en lumière non agressive. Pour cela, choisissez des luminaires adaptés : appliques, demi-appliques, lampes de chevet ou de table disposées sur une commode et reliées à des prises commandées. N’hésitez pas à en disposer plusieurs pour créer à la fois un éclairage général suffisant en termes d’intensité et doux sur chaque zone éclairée. Choisissez des modèles avec interrupteurs variateurs pour moduler l’intensité lumineuse selon vos envies. L’éclairage caché est aussi une bonne solution pour créer une belle ambiance, avec, par exemple, un néon placé derrière la tête de lit.

Des diffuseurs et ampoules pour distiller une lumière douce et apaisante

  • Choisissez des modèles de lampes avec des matériaux doux : lin, coton, bois et préférez les abat-jour en tissu qui filtreront la lumière en douceur. Si votre plafond est muni d’une sortie de fils, préférez les abat-jour suspendus de forme tambour ou cylindrique avec diffuseur pour éviter tout éblouissement lorsque vous êtes allongé. Autre élément primordial, le choix de vos ampoules. Optez pour des ampoules diffusant une lumière chaude, c’est-à-dire inférieures à 4000 kelvins. Enfin, fuyez les spots intégrés ou sur rails, froids dans la chambre et trop éblouissants !

Un éclairage adapté pour une chambre confortable

  • Une fois cet éclairage général d’ambiance mis en place, ne négligez pas les zones qui nécessiteront un éclairage ciblé et d’appoint pour maximiser votre confort : liseuses de part et d’autre du lit, belle lampe de bureau si vous disposez d’un coin travail, éclairage intégré dans votre penderie.
  • A mixer avec un bel éclairage décoratif créé par une guirlande accrochée au mur, tombant le long du rideau ou au sol dans un vase transparent.

 

3. Choisir les bons luminaires pour une chambre

La chambre doit offrir une ambiance douce et feutrée, propice à la détente et au repos. L’éclairage proposé doit donc répondre à cette première exigence mais doit aussi s’adapter à l’agencement de la pièce, selon qu’elle accueille un dressing, un coin bureau ou une coiffeuse.

Les secrets d'une chambre bien éclairée

Confort et esthétisme : priorité à l’éclairage de la tête de lit

  • La tête de lit est la zone à privilégier au niveau éclairage pour offrir le confort nécessaire : lecture ou éclairage d’ambiance. Pour la lecture, privilégiez les appliques liseuses orientables, avec un interrupteur à portée de main, des lampes de chevet assez hautes ou encore des liseuses sur pied. Ces luminaires doivent être choisis avec le plus grand soin car ce sont des éléments décoratifs à part entière : ils signent souvent le style de la pièce et ont un impact conséquent ! Une belle de tête de lit accompagnée de lampes ou d’appliques stylées, et c’est toute la chambre qui s’en trouve métamorphosée.

Un éclairage général discret

  • Contrairement à une idée répandue, la chambre ne nécessite pas obligatoirement une suspension pour un éclairage général. En outre, ce type de luminaire alourdit souvent la pièce déjà occupée par des lampes de chevet ou des liseuses. Préférez des éclairages indirects type appliques ou des éclairages décoratifs, comme un faux plafond avec des tubes lumineux cachés. Et idéalement, prévoyez un variateur.

Idée déco : si vous souhaitez placer une suspension, vous pouvez la décentrer par exemple pour la positionner dans un angle de la pièce au-dessus d’une jolie commode.

Un éclairage adapté à l’agencement

  • Si votre chambre est divisée en plusieurs zones : coiffeuse, bureau, dressing etc., il est essentiel d’offrir un éclairage dédié et fonctionnel à ces pôles, indépendamment du reste de l’éclairage de la pièce. Lampe de bureau pour un bureau, ampoules avec une couleur proche de la lumière du jour pour le maquillage, lumières dans le placard seront à ajouter à l’éclairage général de la chambre.

 

4. La liseuse pour une lecture confortable

Elle est capitale pour assurer votre confort visuel et accompagner vos lectures, elle délivre un éclairage fonctionnel : c’est la liseuse. Mais quels sont les critères et les caractéristiques essentiels d’une bonne liseuse ?
La liseuse est un luminaire fonctionnel avec un éclairage directionnel, conçu pour permettre à son utilisateur de lire confortablement dans les meilleures conditions de lumière possibles. Il existe différents types de liseuses selon leur forme et le type d’ampoules, mais aussi selon les pièces où l’on est amené à lire - salon, chambre ou bureau. Explications.

Les secrets d'une chambre bien éclairée

Une liseuse pour quel espace de lecture ?

  • Avant tout, il faut savoir que l’éclairement recommandé pour lire est compris entre 300 et 500 lux. Dans la chambre, le luminaire le plus adapté pour lire est l‘applique liseuse. Attention, l’éclairage diffusé doit être directionnel mais doux pour éviter tout éblouissement. Là encore, privilégiez les modèles à bras et à tête orientables pour diriger le flux lumineux.
  • Si vous avez un corner bureau, les lampes de bureau à Leds avec bras orientable permettent un confort de lecture optimal.

Quelle ampoule choisir pour une liseuse ?

  • Avant tout, il faut savoir que l’éclairement recommandé pour lire est compris entre 300 et 500 lux. Dans la chambre, le luminaire le plus adapté pour lire est l‘applique liseuse. Attention, l’éclairage diffusé doit être directionnel mais doux pour éviter tout éblouissement. Là encore, privilégiez les modèles à bras et à tête orientables pour diriger le flux lumineux.
  • Attention, certaines Leds peuvent diffuser un éclairage trop bleu et éblouissant. Choisissez des Leds avec une température de couleur blanche. Dans les chambres d’enfants, équipez les liseuses d’ampoules dites froides pour éviter tout accident.

Le conseil : choisissez des liseuses avec un angle de diffusion de l’ordre de 45°.

 

5. Les critères pour choisir sa lampe de chevet

Elément incontournable de la chambre, la lampe de chevet peut recouvrir une fonction purement décorative mais aussi fonctionnelle. Identifier l’usage que vous allez en faire est un élément primordial pour bien choisir votre lampe de chevet. Explications en 3 étapes.

Les secrets d'une chambre bien éclairée

Mais au fait, une lampe de chevet qu’est-ce que c’est ?

  • La lampe de chevet appartient à la grande famille des lampes à poser, au même titre que les lampes de bureau ou les lampes de salon. Elle s’utilise dans la chambre à coucher, et elle est généralement plus petite que la lampe de salon, même si ces dernières peuvent, dans certains cas, être utilisées comme lampes de chevet. C’est le luminaire décoratif par excellence car le choix est vaste. Selon son utilisation – éclairage général, éclairage pour la lecture ou éclairage décoratif –, les contraintes ne sont pas les mêmes. Aussi deux éléments prévalent dans le choix d’une lampe de chevet : son pied et son abat-jour.
Les secrets d'une chambre bien éclairée

Une lampe de chevet pour l’éclairage général

  • Si vous cherchez une lampe de chevet qui puisse assurer un bon éclairage général, privilégiez un abat-jour de belles dimensions car il permettra une bonne diffusion de la lumière, avec un tissu clair et transparent par exemple. La forme de l’abat-jour à également son importance : les abat-jour avec des formes évasées et larges, les formes tambour par exemple, sont préférables pour un éclairage mixte, vers le haut et vers le bas. Optez pour un pied assez haut, là encore pour bien répartir la lumière dans l’espace. Enfin, choisissez des modèles munis d’un variateur pour moduler l’éclairage selon vos besoins et les moments de la journée, pour obtenir une ambiance tamisée ou un éclairage plus puissant.
Les secrets d'une chambre bien éclairée

Une lampe de chevet pour un éclairage complémentaire ou décoratif

  • Dans le cas d’un éclairage complémentaire ou décoratif, vous pouvez laisser libre cours à vos envies côté forme, couleur ou matériau de la lampe de chevet, puisque ce qui prime ici, c’est l’aspect décoratif plus que fonctionnel. Jouez la carte de la déco et harmonisez la lampe au style de votre chambre. La lampe de chevet en tant que luminaire d’appoint est un élément décoratif à part entière. Optez pour un modèle de lampe de chevet modulable permettant d’associer un pied de lampe à un abat-jour librement.
  • Mais dans ce cas, n’oubliez pas de suivre la règle des proportions pour un résultat harmonieux : le pied de lampe doit être visible sur toute sa hauteur, l’abat-jour doit masquer la douille sans toutefois descendre trop bas sur le pied et la largeur de l’abat-jour doit être comprise entre 1,5 à 2 fois la largeur du pied de la lampe. Enfin, la hauteur de l’abat-jour ne doit pas dépasser de plus de 5 cm la hauteur du pied de la lampe.
Les secrets d'une chambre bien éclairée

Une lampe de chevet comme lampe de lecture pour un éclairage fonctionnel

  • Si vous utilisez votre lampe de chevet comme lampe de lecture, sachez que c’est la hauteur du pied qui va être déterminante. Choisissez une lampe de chevet suffisamment haute pour qu’elle éclaire votre livre, en fonction aussi de la hauteur de vos tables de chevet et de votre lit ! Evitez les abat-jour trop foncés et trop petits. La base de l’abat-jour doit être à la hauteur de vos yeux – entre 95 et 105 cm du sol selon la hauteur de votre lit. Lorsque vous êtes assis ou couché, vous ne devez pas voir l’ampoule. Idéalement optez pour un modèle avec un pied réglable ou orientable muni d’un variateur pour un maximum de confort.
Les secrets d'une chambre bien éclairée

Sources photos : Keria & Pinterest

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir le meilleur service et vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt.

J'accepte Plus d'infos