1. Keria Luminaires
  2. Bien penser son éclairage dans la maison : 10 règles d’or

Bien penser son éclairage dans la maison : 10 règles d’or

Bien penser son éclairage dans la maison : 10 règles d’or

 

Pour être réussi, l’éclairage d’une maison doit répondre à des besoins, des envies mais aussi des contraintes. En effet, il faut prendre en compte et mixer de nombreux critères différents, techniques et esthétiques, pour composer un éclairage efficace au quotidien selon les zones, qui soit aussi décoratif. Pas si simple de concevoir l’éclairage de sa maison. Implantation, contraintes techniques, choix esthétiques, de nombreux paramètres doivent être anticipés et coordonnés. La lumière artificielle est un élément essentiel pour votre confort et pour la décoration d’intérieur que vous imaginez. Voici 10 étapes incontournables pour un éclairage au top.

1 – Prévoir et concevoir l’implantation

Etudiez l’implantation électrique de vos sources lumineuses est une étape capitale. Formaliser sur un plan les pièces pour déterminer l’éclairage ou dresser une liste pièce par pièce de vos besoins. Réfléchissez à vos envies : plafonnier dans la chambre des parents ? Pas forcément utile. Eclairage fonctionnel dans la cuisine au-dessus du plan de travail ? Incontournable ! Pour être réussi, l’éclairage doit être anticipé en fonction des aménagements que vous aurez prévus. Il doit ainsi faire partie d’une réflexion globale sur l’aménagement intérieur et faire écho aux implantations des meubles. C’est le secret d’un éclairage bien pensé. Sortez des sentiers battus et des implantations classiques et convenues comme la conventionnelle sortie de fil électrique au centre de la pièce. L’implantation de l’éclairage est un atout de taille, par exemple dans les espaces très ouverts pour matérialiser une zone spécifique : espace salle à manger, coin bureau… mais aussi pour valoriser un aménagement et le mettre en scène : suspension au-dessus d’un bar ou d’un îlot central, spots incrustés au sol pour sublimer un mur ou la matière, etc.

2 – Réfléchir à l’ambiance lumineuse

Bien penser son éclairage dans la maison : 10 règles d’or

Pensez en amont l’ambiance lumineuse que vous souhaitez donner à chaque pièce et suivez vos envies déco. Eclairage tamisé ou fonctionnel, on n’éclaire pas une décoration de charme comme un décor design ! Cela déterminera le type d’implantation et le type de luminaires à privilégier : par exemple un lustre gustavien pour le premier et des spots encastrés pour le second. Réfléchir au « climat » lumineux que vous souhaitez installer pièce par pièce vous aidera à définir le type d’éclairage : zénithal, indirect, décoratif, mais aussi l’intensité lumineuse et le type de luminaires à installer. Si vous n’aimez pas les ambiances design par exemple, évitez d’installer des spots au plafond. Si vous aimez les éclairages indirects, privilégiez l’implantation de prises pour brancher des lampes à poser. Attention, n’oubliez pas qu’un éclairage confortable est une subtile combinaison entre éclairage d’ambiance et éclairage fonctionnel.

 

3- Anticiper le choix des luminaires

Bien penser son éclairage dans la maison : 10 règles d’or

Vous rêvez d’appliques à bras industriels ? Attention, si vous les positionnez en guise de liseuse, par exemple en tête de lit, prévoyez bien la hauteur des sorties de fil ! Certaines pièces, comme le salon, la cuisine ou la chambre à coucher, requiert plusieurs types d’éclairage, donc plusieurs sources lumineuses. Pensez à multiplier les luminaires pour donner du relief à votre espace, illuminer les zones stratégiques et créer l’ambiance. Dans le salon : lampes à poser, lampadaires et appliques viendront en complément d’une suspension ou d’un plafonnier dédié à l’éclairage principal de la pièce. Disposez-les à des endroits stratégiques : près du canapé, de la table basse et sur vos meubles d’appoint. Munissez vos lampes d’ampoules avec un éclairage plutôt chaud (entre 2500 et 3000 kelvins) pour ambiance douce et tamisée. Vous pourrez ainsi les allumer et varier l’intensité lumineuse au gré de vos envies. Pour une ambiance festive, placez quelques colorées. Pour une déco pointue, optez pour des luminaires ajourés avec des ampoules à filaments. N’oubliez pas que la lumière structure l’espace. Utilisez l’éclairage d’accentuation pour mettre en valeur des objets, des tableaux ou souligner un élément architectural. L’idéal est d’utiliser des sources lumineuses cachées pour que le faisceau lumineux mette en scène l’espace, comme les rubans lumineux à Led.

 

4 – Osez des implantations originales

Les lampes sont devenues des objets décoratifs puissants. Sortez des sentiers battus et osez des associations étonnantes : suspension décentrée dans un coin, pluie de suspensions lumineuses, éclairage intégré dans le sol, autant d’éléments qui signent une déco lumineuse et originale. Imaginez l’ambiance que vous souhaitez créer dans votre intérieur, cela déterminera le type d’éclairage souhaité : suspension pour un éclairage direct, appliques pour un éclairage indirect. Présence de variateurs pour jouer avec les ambiances, sorties de fils dédiées pour les éclairages d’accentuation dans les niches, éclairage déco pour les faux plafonds… Ou encore les prises commandées si vous privilégiez un éclairage d’ambiance pour commander l’allumage des lampes et lampadaires.

 

5- Adapter l’éclairage au volume de la pièce

Bien penser son éclairage dans la maison : 10 règles d’or

Les dimensions des lampes mais aussi les implantations sont primordiales. Dans un petit espace par exemple, les appliques sont à éviter : elles gâcheraient un pan de mur pour le rangement. Evitez aussi de placer un lustre sur un plafond bas. Effectuez un zoning en imaginant l’emplacement de vos meubles. Cela vous aidera à matérialiser les besoins et les sorties de fils et prises correspondantes : le lit dans une chambre pour déterminer l’emplacement des lampes de chevet ou appliques liseuses, le coin télé dans le salon pour adapter le luminaire au besoin de lumière : spots, lampe à poser ou lampadaire arc, etc.

 

6 – Multiplier les sources lumineuses

Prévoyez plusieurs points lumineux dans chaque pièce et ajoutez des « plus » comme des variateurs de lumière, des spots ou des lampes orientables. Plus vous aurez de points lumineux, plus vous pourrez moduler l’éclairage selon vos besoins et jouer avec la lumière. Prévoyez plusieurs circuits, par exemple dans la salle de bains pour un éclairage fonctionnel mais aussi décoratif et zen pour transformer la pièce en espace détente. Installez des variateurs dans plusieurs pièces pour moduler l’intensité et créer une ambiance lumineuse. Vous pourrez ainsi obtenir une ambiance tonique ou feutrée à partir des mêmes luminaires. Pour moduler l’intensité lumineuse dans une salle à manger lors d’un repas ou créer une ambiance cosy dans le salon, le variateur s’impose.

 

7 – Choisir les bonnes ampoules

Bien penser son éclairage dans la maison : 10 règles d’or

C’est important de choisir vos ampoules en fonction des luminaires mais aussi du rendu souhaité. La température de couleur, l’IRC et les lumens sont les 3 critères essentiels : un éclairage trop jaune est insatisfaisant dans une salle de bains. A l’inverse, un éclairage trop blanc dans un salon peut s’avérer glacial.

NOTRE CONSEIL : choisir des ampoules Led avec variateur intégré et pilotables grâce à une télécommande. Il suffit juste de remplacer vos anciennes ampoules par ces nouvelles ampoules intelligentes ! Autre avantage : vous pouvez même relier plusieurs luminaires à d’autres produits pour composer une véritable scénographie lumineuse. Plus puissantes, plus malignes, plus étonnantes, les Leds s’améliorent et innovent pour proposer un éclairage qui vient concurrencer les ampoules utilisées pour l’éclairage d’ambiance. Ces nouvelles Leds possèdent ainsi les mêmes atouts : spectre de diffusion de lumière, luminosité et qualité d’éclairage, économie d’énergie. Ils en existent sans fil et connectées, à variation de couleur et de température, à filaments pour jouer sur la déco.

 

8- Choisir les bons luminaires !

Bien penser son éclairage dans la maison : 10 règles d’or

N’oubliez pas de tout prendre en compte dans le rendu lumineux : forme de la lampe, matériau (verre, tissu ou métal), type de luminaire, réflecteur. La dispersion de la lumière sera bien différente selon que votre lustre dôme est en verre ou en métal. Souvenez-vous que les luminaires donnent le ton de la déco. Le luminaire choisi est primordial, tant pour le type de lumière qu’il diffuse (éclairage ponctuel, général, direct ou mixte) que pour le style déco qu’il véhicule. Les lampes, en tant qu’objets, participent grandement à la décoration d’intérieur et donnent du cachet à votre espace. Par les seuls luminaires, un lieu peut prendre des tonalités très différentes. Imaginez une pièce plutôt classique, ajoutez-y des Leds, un lampadaire design, une suspension contemporaine et plusieurs lampes minimalistes qui jouent sur des lignes fuselées et des matières brutes. Elle prendra une allure moderne sans pour autant changer tout votre mobilier !

 

9 – Eclairer pour sublimer

Bien penser son éclairage dans la maison : 10 règles d’or

Ne sous-estimez pas l’éclairage décoratif et d’accentuation. Au-delà de vos besoins, l’éclairage déco met en valeur l’architecture d’un lieu, les beaux objets. Ne l’oubliez pas pour apporter un éclairage esthétique et pas uniquement basique. L’éclairage décoratif est un éclairage d’accentuation. Son rôle est de mettre en valeur et de souligner des objets, des lignes architecturales. Il s’utilise pour créer une mise en scène lumineuse : la lumière devient décoration indépendamment des besoins en éclairage liée à une activité (éclairage fonctionnel) ou à des besoins : éclairage général lorsque vous allumez une pièce par exemple. L’éclairage décoratif module les volumes, créent des jeux de lumière étonnants en accentuant les zones d’ombre. Les éclairages cachés dans les faux plafonds, les spots orientables, les lampadaires projecteurs sont les alliés de ce type d’éclairage. C’est plus la lumière, son faisceau, sa couleur que le luminaire lui-même qui est en jeu pour créer ces effets. L’éclairage idéal pour mettre en valeur ses objets est l’éclairage directionnel et décoratif avec un flux lumineux concentré et dirigé : le contraste lumière et zones d’ombre focalise l’attention sur l’objet éclairé. L’objectif est d’utiliser un éclairage ponctuel dédié à l’objet pour le souligner, modeler son volume. Les spots sont particulièrement adaptés pour cette fonction. Choisissez-les avec réflecteur, la lumière sera ainsi plus concentrée et vous pourrez choisir l’angle d’ouverture du faisceau. Les ampoules halogènes diffusent une lumière conviviale appréciable pour ce type de problématique. Depuis le plafond, des spots orientables avec réflecteur dirigés vers les objets permettent de contrôler le faisceau lumineux pour un éclairage d’accentuation parfait pour attirer le regard vers un objet. L’éclairage par le bas ou dissimulés dans les niches accueillant les objets conviennent parfaitement. Choisissez des Leds peu chauffantes, pour ne pas endommager vos objets. La rampe d’encadrement permet de faire converger le flot lumineux sur l’objet sélectionné : elles doivent être fixées au plafond, à 90-105 cm du mur. Vous pouvez également installer des spots montés sur rails verticalement ou horizontalement.

 

10 – Utiliser l’éclairage pour gommer les défauts

L’éclairage est une solution efficace pour atténuer les défauts d’une pièce. Des appliques avec un éclairage indirect peuvent repousser visuellement un plafond un peu bas, des ampoules « lumières du jour » sont idéales pour une pièce trop sombre.

Keria respecte la confidentialité de vos données personnelles
Ce site utilise des cookies à des fins analytiques et d’amélioration de votre expérience en ligne. Ces cookies sont essentiels au bon fonctionnement du site et nous permettent de vous proposer des contenus et des fonctionnalités personnalisées. En poursuivant votre navigation ou en cliquant sur « J’ACCEPTE » vous marquez votre accord quant à notre utilisation de cookies. Pour en savoir plus ou pour révoquer votre consentement, consultez notre politique de confidentialité.

J'accepte Plus d'infos