1. Keria Luminaires
  2. Bien éclairer son bureau : les 10 erreurs à éviter

Bien éclairer son bureau : les 10 erreurs à éviter

10 erreurs à éviter dans l’éclairage de votre bureau

 

Bien éclairer son bureau apporte un confort optimal et évite une fatigue prématurée des yeux. Un éclairage adapté est donc essentiel ! Et les erreurs peuvent être nombreuses… Revue de détails en 10 points clés à éviter.

1- Un seul point lumineux dans l’espace de travail. Il est indispensable d’équilibrer l’éclairage avec un éclairage général complété d’une lampe de bureau.

2- Un unique éclairage zénithal est à éviter surtout s’il est placé au-dessus du bureau car il génèrera trop de zones d’ombre.

3- Un éclairage éblouissant ou trop puissant. Aucune source lumineuse ne doit se trouver dans un angle de moins de 30° par rapport à votre champ visuel.

4- La mauvaise ampoule. Essentielle, l’ampoule doit idéalement avoir un bon IRC (indice de rendu des couleurs). Encore mieux : optez pour des ampoules dites « lumière du jour » pour un éclairage optimal pour vos yeux.

ASTUCE : quelle ampoule choisir pour une lumière proche de la lumière du jour ?

Pour un éclairage proche de la lumière du jour, choisissez une ampoule avec un IRC élevé entre 92 et 98, code 9xx sur l’étiquette, car la lumière du jour a un IRC de référence égal à 100.
– C’est souvent le cas des lampes à incandescence et halogènes mais il y a de nombreux progrès côté fluocompactes et Leds.
– Pour apprécier la qualité de la lumière et son rendu, il convient aussi de prendre en compte la température de couleur, exprimée en Kelvin.
– Pour une température de couleur proche du soleil au zénith (5800K), il faut choisir une lampe entre 5400 et 6100 kelvins. Au-delà de 6500 kelvins, la lumière devient très froide et bleutée.
– On trouve sur les lampes des indications regroupant à la fois l’indice de rendu des couleurs et de la température de couleur. Les lampes avec les codes à trois chiffres, par exemple 950, désignent des lampes avec un IRC excellent car supérieur à 90% (représenté par le chiffre 9) et une température de couleur de 5000 K.

Ces lampes ont un rendu de couleur et une température de couleur proche de celle de la lumière du jour, recommandés pour des travaux de précision.

Le conseil Keria : les ampoules dites « plein spectre » sont proches de la lumière du jour mais apportent en plus une amélioration du bien-être.

5- Une lampe inadaptée. Même si vous craquez pour une lampe ultra design, privilégiez le confort : bras articulé, diffuseur orientable, vos yeux vous diront merci. Choisissez avant tout une lampe fonctionnelle !

6- Une lampe choisie sans prendre en compte son plan de travail. Attention au revêtement de votre bureau : s’il est laqué, il va réfléchir la lumière mais aussi la source lumineuse et provoquer une gêne. Prenez ce critère en considération.

7. Un contraste trop fort entre l’éclairage du plan de travail et celui du reste du bureau. Pour ce faire, n’éclairez pas de manière trop puissante votre plan de travail. Equilibrez les flux lumineux.

8. Un niveau d’éclairement insuffisant : l’éclairage d’un poste de travail doit assurer un minimum de 250 lux. Selon la précision des tâches de travail, ajustez la puissance jusqu’à 500 lux.

ASTUCE : que signifie éclairement (lux) ?

L’éclairement est une valeur pour mesurer la densité de flux lumineux et donc la quantité de lumière visible reçue sur une surface donnée, 1m2 (unité de surface) sans se préoccuper de la source lumière elle-même.
Son unité de mesure est le lux. Exemple : l’éclairement ne sera pas le même sur mon livre si je suis placé à 50 cm de ma lampe ou 1,50 m. Ce qui est mesuré, c’est la lumière reçue sur mon livre indépendamment de la quantité totale de lumière émise par la lampe elle-même. L’éclairement n’est pas lié à une surface réelle, il peut être déterminé à n’importe quel endroit de la pièce.

Bon à savoir : 1 lux = 1 lumen /m2
Avec le lux on ne s’intéresse plus aux caractéristiques de la source lumineuse, mais à ce qui se passe du côté de l’objet éclairé.
L’éclairement est une notion très instinctive. Certaines personnes ont besoin de 500 lux pour lire alors qu’en général 300 lux sont recommandés pour cette activité. Le lux décrit la même notion de pouvoir éclairant que le fait la candela, mais en se plaçant du point de vue des objets éclairés.
Donc lorsque que vous regardez une surface éclairée, vous voyez l’éclairement.

9- Un ordinateur sans éclairage à proximité. Si vous travaillez sur ordinateur, n’oubliez pas d’ajouter une lampe derrière l’écran d’ordinateur.

10- Un éclairage choisi sans tenir compte des couleurs du bureau. Adaptez l’éclairage à la couleur des surfaces environnantes. Les couleurs sombres absorbent la lumière. Accentuez dans ce cas l’éclairage général pour préserver un équilibre lumineux confortable.

Source photos : Keria Luminaires.

Lampe de bureau

Keria respecte la confidentialité de vos données personnelles
Ce site utilise des cookies à des fins analytiques et d’amélioration de votre expérience en ligne. Ces cookies sont essentiels au bon fonctionnement du site et nous permettent de vous proposer des contenus et des fonctionnalités personnalisées. En poursuivant votre navigation ou en cliquant sur « J’ACCEPTE » vous marquez votre accord quant à notre utilisation de cookies. Pour en savoir plus ou pour révoquer votre consentement, consultez notre politique de confidentialité.

J'accepte Plus d'infos